Je vous abandonne à cet instant empreint de poésie et de délicatesse nippale, le temps de prendre quelques jours de vacances... Gnéhéhéhé ^^