D'abord, ça m'énerve ces restos ultra reuch ou tu vas juste te montrer... Bah oui, franchement, ce genre d'endroit, t'y vas pas pour manger franchement. Y'a quoi, trois feuilles de salade qui se battent (artistiquement) en duel, sous un filet (artistique) de vinaigre balsamique... Des mini portions pour petit enfant moineau, et au final ça te coute un bras... Le tout présenté en un chapelet de mots poétique, dans un décor conceptuel kitcho-dadaiste... Pas vrai?